Philippe MARTY -Aviateur 

jeudi 21 mai 2020
par  Eric Adrien Bailly
popularité : 100%

Philippe Marty est né à Longpré les Corps Saints le 18 avril 1893. Ses parents Marty-Leroy sont installés et tiennent la buvette de la gare.

Buvette Marty

Le 11 février 1912, il entre chez les frères Caudron, comme mécanicien puis comme élève pilote, le 27 mars, il obtient le brevet de l’aéro-club.

Le 15 juillet 1912, il décolle deux fois malgré un vent violent pendant la grande fête de l’aviation militaire à Amiens sur un Caudron type G2, biplan.

Le 26 août 1912, lors du meeting d’hydravions de Boulogne sur Mer, un vent violent provoque l’accident de Philippe Marty dont l’avion se brise sur les rochers. Le pilote, à la dérive, est recueilli par un canot à moteur en même temps que René Caudron.
Le 15 avril 1913, Marty devient chef pilote, il bat le record du monde de hauteur sur biplan Caudron à 1800m avec 3 passagers (montée en 20 minutes).
Le 21 novembre 1913, le constructeur anglais Graham White Company décide Marty à entrer comme chef pilote. Il quitte Le Crotoy et les Caudron pour Londres.


Le 26 avril 1914, à Hendon, un qartier de Londres, sur avion Morane, en faisant une descente en spirale, il se tue. Il s’agissait de la mise au point d’un monoplan parasol c’est à dire avec les ailes au-dessus du fuselage.

Philippe Marty dans son biplan Caudron.

Sa mort passa inaperçue car le 26 avril se déroulait le premier tour des élections législatives. Ses obsèques furent célébrées par l’abbé Thierry à Longpré et il fut inhumé dans la partie ouest du cimetière.

Sa pierre tombale dans le cimetière de Longpré les Corps Saints

Quelques articles paru dans les journaux.

  • Le 9 mars 1913 dans le ciel : Performance et déboires d’aviateurs.

Histoire de l’aviation - 9 mars 1913.

En ce dimanche 9 mars 1913, l’actualité aéronautique va être marquée par deux événements en particulier : la performance de vitesse du pilote Gilbert et pour l’aviateur Marty une regrettable déconvenue, ce dernier se faisant arrêter : la police anglaise lui reprochant d’avoir enfreint la loi, alors qu’il évoluait dans les airs pour se rendre à Hendon au départ de Paris.
En effet, le ministère britannique de l’intérieur a mis en place une nouvelle réglementation concernant le survol de son territoire national dont le pilote Marty n’était pas au fait visiblement. A son atterrissage à Adisham, la police l’attendait pour lui demander des explications, car il aurait survolé un district qui est alors interdit : les garde-côtes de Douvres ayant « donné l’alerte ». Voyageant en compagnie de M. A. Ramsay, Marty a pu cela dit repartir après avoir donné quelques renseignements.

  • Le 20 septembre 1913 dans le ciel : Gustav Hamel remporte la course de Londres

Histoire de l’aviation – 20 septembre 1913.

Onze pilotes sont sur la ligne de départ du derby de Londres, ce samedi 20 septembre 1913, à savoir une compétition d’aviation qui a lieu autour de la capitale britannique. Au programme de cette course, quelque 150 kilomètres à parcourir pour prétendre au trophée. Trophée qui reviendra à l’aviateur anglais Gustav Hamel, dont la victoire sera relayée par la presse française.
Cette épreuve n’aura guère réussi aux représentants tricolores au nombre de deux : MM. Marty et Verrier. Pilotant respectivement un appareil monoplan et biplan, ils « fermeront presque la marche », finissant aux 8e et 9e places. Le podium étant occupé par Gustav Hamel (1er), Barnwell (2e) et Hawker (3e). A noter lors de la course, la chute malheureuse d’un des compétiteurs en la personne de Pickles qui a capoté et s’est blessé, ayant à son bord comme passagère Mme Stocks.
Gustav Hamel s’est imposé en réalisant le trajet en 1 heure, 15 minutes et 49 secondes exactement, soit une vitesse d’évolution de 121 kilomètres à l’heure pour le pionnier de l’air d’origine allemande natif de Hambourg, qui a été formé au pilotage à l’école Blériot de Pau.



Documents joints

PDF - 171.9 ko

Portfolio

Aviateur Philippe Marty dans son biplan

Commentaires

Brèves

Pêcheurs célèbres à Longpré

jeudi 21 mai

Quand Louison Bobet et Fausto Coppi pêchaient le brochet à Longpré.


Bobet et Coppi au restaurant "Le Picardie"
Cet article ici, cliquez

Philippe Marty

mercredi 20 mai

Philippe Marty, notre aviateur Longiprate.

Le 15 juillet 1912, il décolle deux fois malgré un vent violent pendant la grande fête de l’aviation militaire à Amiens sur un Caudron type G2, biplan.


Cet article ici,

Cliquez

Soutenir par un don